Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux
  1. Les auteurs
Thierry Buron
Thierry Buron
Ancien élève à l’ENS-Ulm (1968-1972), agrégé d’histoire (1971), Thierry Buron a enseigne à l’Université de Nantes (1976-2013), à IPesup-Prepasup, à l’Ices, et depuis 1980 à l’IUSPX. Pensionnaire à l’Institut für Europaeische Geschichte (Mayence) en 1972-1973. Il a effectué des recherches d’archives en RFA et RDA sur la république de Weimar. Il est spécialisé dans l’histoire et la géopolitique de l’Allemagne et de l’Europe centre-orientale au XXème siècle.
Hadrien Desuin
Hadrien Desuin
Ancien élève de l’École spéciale militaire de St-Cyr puis de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale, Hadrien Desuin est titulaire d’un master II en relations internationales et stratégie sur la question des Chrétiens d’Orient, de leurs diasporas et la géopolitique de l’Égypte, réalisé au Centre d’Études et de Documentation Économique Juridique et social (CNRS/MAE) au Caire en 2005. Il a dirigé le site Les Conversations françaises de 2010 à 2012. Aujourd’hui il collabore à Causeur et Conflits où il suit l’actualité de la diplomatie française dans le monde.
Thomas Flichy de La Neuville
Thomas Flichy de La Neuville
Ancien élève en persan de l’Institut National des Langues et Cultures Orientales, Thomas Flichy de La Neuville est agrégé d’histoire et docteur en droit. Ses travaux scientifiques portent sur la capacité des civilisations à transmettre la vie sur la longue durée. Cette approche géoculturelle s’est intéressée dans un premier temps aux potentialités créatrices des élites, notamment dans les armées – La fantaisie de l’officier. Trois civilisations majeures ont fait l’objet d’une enquête géoculturelle : la Perse – L’Iran au delà de l’Islamisme – la Chine – Stratégies chinoises, le regard jésuite – et la Russie – Chine, Iran, Russie, un nouvel empire mongol ? Sous sa direction, plusieurs équipes ont analysé les conflits contemporains sous l’angle de la géoculture (Opération Serval au Mali, l’opération française décryptée – Centrafrique, pourquoi la guerre ? – Ukraine, regards sur la crise). Chef du département des études européennes et internationales à l’Ecole Spéciale de Saint-Cyr, Thomas Flichy de La Neuville intervient dans de nombreuses universités étrangères, notamment à l’United States Naval Academy, la Theresianische Militärakademie, et l’Université d’Oxford.
Éric Mousson-Lestang
Éric Mousson-Lestang
Né en Suède en 1965, Éric Mousson-Lestang exerce les métiers de professeur d’histoire-géographie en classes européennes, et de journaliste. Formé en France et en Allemagne, cet élève de Jean-Paul Bled et de Jean Bérenger a été successivement directeur des Instituts français de Ljubljana, de Essen et de Kiel, avant d’exercer les fonctions d’attaché de presse au Consulat général de France à Hambourg. Membre associé de l’IHEDN, ses centres d’intérêts l’amènent à suivre l’actualité historique et les questions militaires dans les pays germaniques et en Europe centrale. Il collabore régulièrement à La Nouvelle Revue d’Histoire.
Jean-Baptiste Noé
Jean-Baptiste Noé
Ancien élève de Jacques Marseille, Jean-Baptiste Noé s’est spécialisé dans l’histoire de l’alimentation et l’histoire économique qui recouvrent aussi bien des aspects culturels que géopolitiques. Il est professeur d’histoire et directeur d’un lycée des Hauts-de-Seine. Il est également Chargé de recherches pour l’AEDES (Association de promotion des Études Diplomatiques et Stratégiques). Il collabore régulièrement à la revue en ligne Contrepoints et à L’Opinion et anime une émission sur Radio Espérance. Membre du comité scientifique de la revue Geofood, il anime également un site consacré à l’histoire (www.jbnoe.fr). Parmi ses publications : Histoire du vin et de l’Église (2013), Le dossier Galilée (2011), Léon XIII (2014), Pie XII face aux nazis (2010).
Compte twitter : @jbnoe78
Frédéric Pichon
Frédéric Pichon
Diplômé d’arabe, docteur en Histoire contemporaine et ancien élève de l’IEP de Paris, Frédéric Pichon a vécu à Beyrouth et séjourne régulièrement au Proche-Orient depuis 2002, en particulier en Syrie. Il enseigne la géopolitique en classes préparatoires aux grandes écoles. Auteur d’une thèse sur la Syrie, il est chercheur associé à l’Equipe Monde Arabe Méditerranée de l’Université François Rabelais (Tours). Consultant médias pour la crise syrienne et le Moyen-Orient, il a publié plusieurs articles de référence sur le conflit en cours (politique étrangère, diplomatie). Dernière publication : Syrie, pourquoi l’Occident s’est trompé, Éd. du Rocher, 2014.
Compte twitter : @Fred_Pichon
Pierre Royer
Pierre Royer
Âgé de 53 ans, Pierre Royer, agrégé d’histoire et diplômé de Sciences po Paris, enseigne au lycée Claude Monet (Paris) et dans les classes préparatoires privées du groupe Ipesup / Prepasup. Il a aussi eu une riche activité dans la Marine, durant son service national comme EOR à l’École des Fusiliers marins de Lorient, mais aussi dans la réserve, et notamment en préparation militaire. C’est donc assez naturellement qu’il s’est consacré à l’étude des grands conflits du XXème siècle et à la géopolitique, en particulier dans ses dimensions maritimes et navales. Il est aussi titulaire d’un DEA d’Analyse du monde contemporain, obtenu à l’Université de Paris IV Sorbonne sous la direction du professeur Soutou. Son ouvrage de référence est Géopolitique des mers et des océans, col. major, PUF 2012, qui a reçu le prix Anteios du Premier essai de géopolitique au festival de Grenoble en 2013. Il a aussi collaboré à ou dirigé des ouvrages de la collection MAJOR, aux PUF, et publié, pour un public moins averti, un Dicoatlas des mers et des océans et un Dicoatlas de la Grande Guerre, parus tous deux chez Belin en 2013.
Site Internet personnel : www.pierreroyerauteur.fr
Tigrane Yégavian
Tigrane Yégavian
Journaliste spécialiste du Moyen Orient et de la Turquie, Tigrane Yégavian est titulaire d’un Master en politique comparée spécialité Monde Musulman de l’IEP de Paris et d’une licence d’arabe à l’INALCO. Apres avoir étudié la question turkmène en Irak, les relations turco-irakiennes et la question des minorités en Syrie et au Liban, il s’est tourné vers le journalisme spécialisé sur le Moyen-Orient. Il collabore notamment pour le compte des revues Moyen-OrientCarto ainsi qu’au mensuel France-Arménie. Il est notamment co-auteur de Moyen Orient 2013, bilan géopolitique (coord. Sebastien Boussois, éditions du Cygne) ainsi que de l’Atlas géopolitique mondial 2013 paru aux éditions Argos.

Le comité scientifique

Le comité scientifique contribue à l’élaboration de la revue et veille au respect des principes énoncés dans l’éditorial du numéro 1, Manifeste pour une géopolitique critique. Ses membres ne sont pas responsables personnellement des idées ni des faits exposés dans chacun des articles de la revue.

Jean-Pierre Ferrier
Jean-Pierre Ferrier
Jean-Pierre Ferrier est Maître de conférences honoraire (Université de Paris Panthéon-Assas), professeur invité à l’Université Saint-Joseph (Beyrouth) et membre de l’Institut supérieur des Affaires de défense.
Olivier Gohin
Olivier Gohin
Olivier Gohin, lauréat de l’IEP de Paris, est agrégé de droit public. Il est professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris II) où il enseigne le droit constitutionnel. Il est directeur de l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) de Paris et membre du conseil d’administration de l’Association française de droit constitutionnel (AFDC) et du comité scientifique de la revue Politeia.
Michel Guillou
Michel Guillou
Michel Guillou, Recteur honoraire de l’AUF, Professeur émérite à l’Université Jean Moulin Lyon 3, Directeur de l’Institut pour l’Étude de la Francophonie et de la Mondialisation, Président du Réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie, Titulaire de la Chaire Senghor de la Francophonie de Lyon, Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-mer.
Christian Harbulot
Christian Harbulot
Christian Harbulot est directeur de l’École de guerre économique et directeur associé du cabinet de conseil Spin Partners, spécialisé en intelligence économique et lobbying. Il a été corédacteur du rapport Martre, Intelligence économique et stratégie des entreprises, réalisé sous l’égide du Commissariat général au Plan.
Alain Juillet
Alain Juillet
Après des études à Stanford University, à l’EMBA HEC, à l’IHEDN et à l’INHESJ, Alain Juillet a commencé sa carrière en tant qu’officier dans des unités parachutistes puis au service action du SDECE. Cadre puis dirigeant d’entreprise en France et à l’international dans plusieurs grands groupes, il a par la suite été Directeur du renseignement à la DGSE puis Haut responsable chargé de l’Intelligence Économique auprès du Premier Ministre. Parallèlement, Alain Juillet a enseigné la stratégie, la gestion de crise, l’i.e. et la lutte anti corruption au CPA, à Sciences Po, à l’ENA et à l’ENM. Il est aussi président de l’Académie de l’IEC.
Pascal Lorot
Pascal Lorot
Pascal Lorot Pascal Lorot est un économiste français. Docteur en économie de l’Institut d’études politiques de Paris et docteur en science politique de l’Université Paris II, il est président du Conseil d’administration de l’Institut Choiseul pour la politique internationale et la géoéconomie depuis 2003.
Éric Pomès
Éric Pomès
Éric Pomès est Docteur en droit public à l’Institut du Droit de la Paix et du Développement (Nice), Chargé de cours (droit international, droit international humanitaire) à l’Université de Nantes, Institut catholique d’études supérieures et Écoles de St-Cyr Coëtquidan. Chercheur associé au Centre d’études et de recherches sur la défense et la sécurité du Groupement d’études et de recherche en droit international et comparé.
Christophe Réveillard
Christophe Réveillard
Christophe Réveillard est diplômé en Droit international Public, Docteur en Histoire, Membre de l’UMR Roland Mousnier (École doctorale Moderne et contemporaine Paris-Sorbonne Paris IV – Centre d’histoire de l’Europe et des relations internationales), Directeur de séminaire de géopolitique, École de guerre, Collège interarmées de défense (CID), École militaire, Auditeur du Centre des Hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (CHEAM – promotion 1999), Ingénieur de recherches, Professeur-module européen Jean Monnet.
Bernard Wicht
Bernard Wicht
Bernard Wicht est privat-docent à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne.
Charles Zorgbibe
Charles Zorgbibe
Agrégé de droit public, Charles Zorgbibe a été doyen de la faculté de droit et vice-président de l’université de Paris-Sud, recteur de l’académie d’Aix-Marseille et professeur à Paris I-Panthéon Sorbonne, où il dirigeait le troisième cycle d’études diplomatiques.