Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux

Archives

Archives mensuelles pour ‘janvier 2016’

  • Iran, le temps des affaires

    Iran, le temps des affaires

    Signe que les affaires reprennent avec l’Iran, le président Rohani est en France cette semaine. Pour les directeurs commerciaux toutefois, l’un des obstacles à la négociation avec les Iraniens est une perception différente du temps : dans le monde persan, le temps semble suspendre son vol.

    Lire la suite
  • Choisissez la couverture du « hors-série » numéro 3 de Conflits

    Choisissez la couverture du « hors-série » numéro 3 de Conflits

    Pour chacun de ses numéros, Conflits vous offre la possibilité de participer au choix de sa couverture. Le hors-série n°3 de Conflits sera consacré à l’Afrique. Pour illustrer ce thème nous vous donnons le choix entre six photographies possibles pour la « une ».

    Lire la suite
  • Puissance 21 : prochaine conférence le 17 mars à l'EGE

    Puissance 21 : prochaine conférence le 17 mars à l’EGE

    Le savoir prend des formes diverses – éducation, recherche, renseignement… Il correspond à l’évolution de l’économie et de la société vers l’immatériel et il irrigue toutes les autres formes de puissance. Est-il le vrai fondement de toute puissance ?

    Lire la suite
  • Attentats Paris

    La plus belle géopolitique du monde ne peut donner que ce qu’elle a. Éditorial du n°8

    Fallait-il réagit aux événements du 13 novembre dernier ? Nous n’avons pas cru utile de modifier dans l’urgence notre dossier afin de coller à l’actualité. Nous avions peu de temps, et surtout nous n’avions pas le recul nécessaire. Il n’était pas question de réagir dans l’instant, …

    Lire la suite
  • Arabie Saoudite : l’exécution du Cheikh Al-Nimr, signe d’une dangereuse montée aux extrêmes

    Arabie Saoudite : l’exécution du Cheikh Al-Nimr, signe d’une dangereuse montée aux extrêmes

    L’exécution du Cheikh Al-Nimr par l’Arabie Saoudite, s’explique pour trois raisons essentielles. En premier lieu, la théâtralisation systématique de la mort de « mécréants » par l’État Islamique a pour effet immédiat de reléguer au second plan les puissances sunnites établies, désormais jugées tièdes par une partie de l’opinion publique musulmane. Celles-ci doivent recourir à la surenchère afin de reconquérir une rue arabe en pleine effervescence.

    Lire la suite