Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux
Chronologie : mars 2015 - mai 2015

Chronologie : mars 2015 – mai 2015

Chaque numéro de Conflits comporte la chronologie du trimestre passé. Dès la fin du numéro, nous publions ces chronologies dans leur version « longue » (par manque de place, nous ne retenons que les dates les plus significatives dans le numéro « papier »). Avec le temps, vous disposerez ainsi d’un outil exceptionnel pour retrouver un événement que vous auriez oublié.

La chronologie est rédigée par Hadrien Desuin, Pascal Gauchon et Jean-Baptiste Noé. Elle a été publiée dans le numéro 6 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici. Télécharger cette chronologie au format PDF

27 février. Russie

Assassinat du leader de l’opposition libérale Boris Nemtsov. De présumés coupables seront arrêtés une semaine plus tard. Les médias s’indignent en Europe. En revanche, ils sont pratiquement muets lors de l’assassinat, les 15 et 16 avril, de deux personnalités pro-russes en Ukraine, dont un ancien député et un journaliste.

2 mars. Islande

Reykjavik retire sa candidature à l’entrée dans l’Union européenne, après avoir lancé le processus de candidature en 2009.

3 mars. États-Unis/Israël

Invité à parler au Congrès sans l’accord de la maison-Blanche, le Premier ministre Benyamin Netanyahu attaque brutalement le projet d’accord nucléaire avec l’Iran. « On se portera bien mieux s’il n’aboutit pas ».

9 mars. Allemagne/Japon

La chancelière Angela Merkel fait la leçon à Shinzo Abe en l’engageant à « regarder l’histoire en face ». Berlin fait ainsi de sa repentance un élément de son soft power.

11 mars. Irak

Tikrit est reprise à Daesh par les forces irakiennes appuyées par des milices chiites mais l’offensive s’arrête là : manque de moyens ou de volonté ?

12 mars. Proche-Orient

Le quotidien libanais L’Orient-Le Jour révèle que le département d’État américain a récemment reçu une délégation des Frères musulmans. Il s’agirait de les engager dans le combat contre Daesh.

15 mars. Syrie

Dans une interview à CBS, le secrétaire d’État américain John Kerry reconnaît : « Au final il faudra négocier » (sous-entendu avec Bachar el-Assad également). Manuel Valls et Laurent Fabius se démarquent de cette position.

17 mars. Israël

Contrairement aux prévisions, le Likoud de Benyamin Netanyahu emporte nettement les élections législatives avec 23,4 % des voix et 30 élus (sur 120). Le centre-gauche, pourtant uni, n’obtient que 24 sièges. L’opinion israélienne a été sensible au refus absolu martelé par « Bibi » de laisser se créer un État palestinien.

18 mars. Union européenne

Bruxelles dévoile son plan de lutte contre les excès de « l’optimisation fiscale » : les « rescrits fiscaux » (accords entre un État et une entreprise pour fixer son niveau d’imposition) devront être déclarés officiellement. Le 19, un accord d’échange automatique d’informations est signé avec la Suisse (à partir de 2018).

18 mars. Tunisie

Trois djihadistes tunisiens de l’État islamique assassinent 22 touristes qui visitaient le musée du Bardo à Tunis. Parmi la cellule, deux terroristes étaient de retour de Syrie.

19 mars. Chine

Quatre pays européens rejoignent la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII) lancée par Pékin. Washington s’inquiète de la naissance de cette institution qui pourrait concurrencer la Banque mondiale.

21 mars. Allemagne/États-Unis

Le Spiegel révèle que le BND (services de renseignement allemands) a espionné différentes entreprises, dont Airbus, pour le compte de la NSA américaine. Le scandale enfle ensuite quand il apparaît que le BND a aussi espionné des administrations et jusqu’à la Commission de Bruxelles. L’Autriche, elle aussi concernée, porte plainte, la France reste muette.

22 mars. Singapour

Décès du leader charismatique du pays, Lee Kuan Yew, Premier ministre de 1959 (date de l’autonomie de l’île) à 1990. Il continuait ensuite à influencer fortement la politique de Singapour et son fils était devenu Premier ministre en 2004.

23 mars. Chine

ChemChina prend le contrôle de l’italien Pirelli pour 7,1 milliards d’euros.

23 mars. Éthiopie

Un accord signé à Khartoum entre l’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie règle les contentieux liés à la construction dans ce dernier pays du barrage Renaissance.

25 mars. Yémen

L’Arabie opère des frappes aériennes pour limiter les succès des rebelles houthistes (chiites). Dans la foulée, huit pays sunnites annoncent leur participation mais le Pakistan décide finalement de ne pas rejoindre la coalition.

31 mars. Union européenne

Fin des quotas laitiers instaurés en 1984. Les éleveurs français seront confrontés à une concurrence plus forte.

1er avril. Palestine

L’autorité palestinienne devient membre de la Cour pénale internationale avec l’intention de poursuivre les dirigeants israéliens.

1er avril. Nigeria

Le général nordiste Muhammadu Buhari est élu président du pays. Il s’est engagé à lutter résolument contre Boko Haram.

2 avril. Kenya

Une attaque islamiste contre le campus universitaire de Garissa fait 148 morts dont 142 étudiants. Les assaillants, qui se réclamaient des Shebab somaliens, avaient séparé les musulmans, qu’ils ont épargnés, des chrétiens.

2 avril. Iran

Les membres permanents du conseil de sécurité et l’Allemagne signent un accord cadre avec l’Iran. Si cet accord est confirmé puis ratifié, les sanctions économiques en Iran seront allégées en échange d’un contrôle plus serré du programme nucléaire.

5 avril. Venezuela

Au bord du défaut de paiement, Caracas met fin au programme PetroCaribe qui fournissait du pétrole à bas prix à une dizaine de pays d’Amérique centrale dont Cuba.

8 avril. Grèce/Russie

Alexis Tsipras rencontre Vladimir Poutine au Kremlin. Peu de résultats concrets, mais un discret chantage sur la Commission européenne.

12 avril. Vatican

Le pape François prononce le mot « génocide » pour évoquer le massacre des Arméniens en 1915.

12 avril. États-Unis

Hillary Clinton annonce sa candidature à la présidence.

13 avril. Russie

Moscou décide de livrer les missiles S-300 à l’Iran dont la vente avait été gelée en 2010. En même temps on apprend qu’elle livrera des S-400 à Pékin.

14 avril. Afrique du Sud

Edward Zuma, fils du président, déclare que les immigrants « qui sont ici illégalement doivent partir [car] ces gens font ce qui leur plaît dans ce pays ». Ses propos font écho à ceux du roi zoulou et sont accusés de justifier les heurts qui se multiplient avec les immigrés.

15 avril. France/Finlande

Le finlandais Nokia rachète le franco-américain Alcatel-Lucent. En un an, l’ancienne Compagnie générale d’électricité, fleuron de l’industrie française des années 1970, après avoir été scindée en deux entités, Alcatel et Alstom, est entièrement passée sous contrôle étranger, Alstom ayant été reprise par General Electric.

15 avril. Nigeria

On commémore l’enlèvement de 216 lycéennes par Boko Haram, il y a un an. Les médias et l’opinion s’étaient alors mobilisés à coups de « selfies » proclamant « Bring Back Our Girls ». Puis, après une semaine d’émotion démonstrative, ils s’étaient tournés vers d’autres sujets.

17 avril. Ukraine

300 GI’s arrivent dans le pays pour former les hommes de la Garde nationale.

19 avril. Finlande

Contrairement aux prévisions, les populistes du parti des Vrais Finlandais dirigés par Timo Soini arrivent en deuxième position derrière le Parti du centre.

20 avril. Pakistan

Pékin annonce la vente de 8 sous-marins à Islamabad. Il s’agit de contrer les ambitions de New Delhi dans l’océan Indien.

21-22 avril. Union européenne

La Commission annonce sa volonté de poursuivre Google et Gazprom pour « abus de position dominante ». Les deux mesures sont pourtant radicalement différentes, la seconde ayant une signification clairement politique.

23 avril. Inde

Mahindra annonce son intention d’acheter l’italien Pininfarina, légende du design automobile.

24 avril. Arménie

Les commémorations du centenaire du génocide arménien inquiètent le révisionnisme turc.

27 avril. Japon/États-Unis

Les deux pays valident la révision de leur traité d’alliance. Le Japon y participera plus activement, comme le permet l’« interprétation de la Constitution » effectuée par Shinzo Abe en 2014 (voir Conflits n° 3).

29 avril. France

Le conseil de Défense, présidé par François Hollande, prévoit de préserver 18 500 postes de militaires ; la diminution des effectifs ne concernera pas 25 800 d’entre eux, mais 7 300. Le budget de la Défense augmentera même en 2016 et 2017 ; les coupes seraient reportées au lendemain des présidentielles.

29 avril. Arabie Saoudite

Le ministre de l’Intérieur Mohammed ben Nayef est nommé premier prince héritier. Il passe pour être proche de Washington et très hostile à Daesh.

2 mai. Thaïlande

La police découvre des tombes de migrants illégaux à Padang Besar, sans doute assassinés par leurs passeurs. Bangkok ferme alors ses côtes à ces migrants qui, refoulés également en Malaisie et en Indonésie, errent sur les mers.

4-5 mai. France

En voyage dans le Golfe, François Hollande confirme la vente de 24 Rafale au Qatar et négocie de nombreux contrats avec l’Arabie saoudite – plusieurs dizaines de milliards d’euros selon Laurent Fabius. Il assiste à un sommet du Conseil de coopération du Golfe, une première, preuve de l’orientation pro-sunnite de la politique extérieure française. En revanche, les principaux dirigeants de ce conseil sont absents de la rencontre organisée pour eux par Barack Obama, à Camp David, le 14 mai ; ils manifestent ainsi leur mécontentement devant le rapprochement de Washington avec l’Iran.

5 mai. France

L’Assemblée nationale vote la loi sur le renseignement destinée à faciliter la lutte contre le terrorisme. Beaucoup parlent de texte « liberticide ».

7 mai. Royaume-Uni

Nouvelle défaite des sondages et nouveau succès des conservateurs aux élections législatives.

9 mai. Espagne

Un Airbus 400M s’écrase près de Séville. Ce programme, dont les coûts ont explosé de 20 milliards d’euros prévus à 31 milliards et qui a accumulé les retards, est à nouveau touché.

9 mai. Russie

Le pays fête le 70e anniversaire de sa victoire de 1945. Les pays occidentaux boycottent à l’inverse de beaucoup de pays du Sud dont la Chine et l’Inde.

10 mai. Macédoine

Des combattants albanais, venus du Kossovo, lancent une attaque qui provoque une vingtaine de morts. L’opposition parle d’une manipulation organisée par le gouvernement.

11 mai. Cuba

F. Hollande est le premier chef d’État français à visiter l’île. Il rencontre même Fidel Castro.

13 mai. Burundi

Une partie de l’armée se soulève et proclame la destitution du président Pierre Nkurunziza qui voulait postuler pour un troisième mandat, mais le putsch échoue.

16 mai. Égypte

Déjà condamné en avril à 20 ans de prison, l’ancien président Mohamed Morsi est condamné à mort avec une centaine d’autres Frères musulmans.

17-18 mai. Syrie/Irak

Les djihadistes de Daesh pénètrent dans Palmyre dont ils s’emparent ensuite. Ils prennent aussi Ramadi, capitale de la province d’Al-Anbar en Irak.

22 mai. Arabie Saoudite

Un attentat revendiqué par Daesh contre la mosquée chiite de Koudeih dans l’est du pays fait 21 morts et près d’une centaine de blessés.

23 mai. Russie

Le Kremlin promulgue la loi qui lui permet de déclarer « indésirable » toute entité non russe présentant « une menace pour ses fondations, sa sécurité ou ses capacités défensives ». Le texte vise les ONG étrangères, mais des entreprises pourraient être concernées.

24 mai. Espagne

Les élections locales voient une nette progression de l’extrême gauche dont Podemos est le fer de lance. Elle arrive en particulier en tête à Barcelone et deuxième à Madrid.

26 mai. Bangladesh

Madame Sheikh Hasina, Premier ministre, critique les émigrants qui délaissent leur pays et ternissent son image.

29 mai. États-Unis

Comme Barack Obama s’y était engagé, Cuba est retirée de la liste noire des États soutenant le terrorisme, ce qui ouvre la voie à l’échange d’ambassadeurs et, à terme, à la levée de l’embargo.

29 mai. Russie

Moscou transmet une liste de 89 personnalités de l’Union européenne interdites de séjour en Russie, une décision « totalement arbitraire et injustifiée » pour Bruxelles qui est pourtant une réponse à une mesure similaire prise par elle contre 151 personnalités russes. « Cela aurait été dommage que Poutine me considère comme son ami » commente Daniel Cohn-Bendit. Il le croyait ?

Crédit photo : DR

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

  • Conflits n°2 : Les nouveaux mercenaires

    Conflits n°2

    Le numéro 2 est en rupture de stock. N'est plus disponible qu'au format PDF.

    9,90 
    Épuisé
  • Conflits-HS-n5

    Conflits HS n°5

    Dossier du hors-série n°5 : Le pouvoir des villes • Jean-Philippe Antoni…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits HS n°3

    Conflits HS n°3

    Dossier : Afrique. La fin de l’euphorie ? Et aussi : Entretien…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°12

    Conflits n°12

    Dossier : 2017, l'année de tous les dangers • Et aussi : Entretien avec J.-D. …

    9,90 
    Ajouter au panier