Comment les maitres tailleurs italiens ont bouleversé le style masculin

4 décembre 2023

Temps de lecture : 5 minutes
Photo : David sartorial (c) Romée de Saint-Céran
Abonnement Conflits
Abonnement Conflits

Comment les maitres tailleurs italiens ont bouleversé le style masculin

par

L’Italie s’est imposée comme le grand pays de l’art tailleur, avec des styles qui varient de Naples à Milan. Une excellence qui repose à la fois sur une forte densité d’ateliers et de manufactures et sur une transmission familiale.

Il y a toujours eu deux visions distinctes du style. Il y a ceux qui achètent des marques de luxe en pensant être à la mode et afficher leur position sociale et ceux qui créent leur style à travers un habillement sur mesure.

L’habillement sur mesure représente la quintessence de l’élégance et de l’expression de sa propre personnalité qui est le reflet d’un certain esthétisme et d’une attention particulière à l’image de soi-même. Les hommes raffinés qui refusent la standardisation, même par le haut de gamme, imposé par des maisons de luxe qui décident de ce qui est à la mode ou ne l’est pas, expriment leur propre originalité à travers le choix de s’habiller sur mesure. Ce n’est pas une question strictement liée au prix, mais plutôt d’originalité. Cette différence peut être interprétée comme un passage de signes extérieurs de richesse à des signes extérieurs d’élégance.

Dans cet univers d’hommes attentifs au style, le maître tailleur fait figure de véritable conseiller du raffinement et d’élégance qui rend unique chaque vêtement qu’il produit soigneusement à la main, avec comme seul but celui de valoriser celui qui le porte. Pour ces raisons, les maîtres tailleurs ont su résister à l’assaut des marques du luxe d’une part et de l’américanisation « jean et basket » de l’autre.

L’Italie, plus encore que l’Angleterre et la France, autres grandes nations du style, a développé et su garder sa filière des maitres tailleurs. Ceci est dû à deux facteurs principaux.

Le premier facteur concerne le fait que l’Italie est le deuxième pays manufacturier d’Europe après l’Allemagne, mais est le premier au monde dans le secteur du haut de gamme. La manufacture d’excellence a toujours été le moteur du système économique du pays et malgré la mondialisation, a su résister à la pression de pays où la production industrielle est moins couteuse.

Le second facteur est plutôt lié à la culture de l’Italie pour tout ce qui est beau et bien fait, et qui se transmet de génération en génération.

Chaque ville d’Italie a ses propres références en termes d’interprétation, de goût et de manufacture, mais aussi leurs différentes inspirations créatrices. Certains maitres tailleurs sont issus d’une tradition familiale qui s’est transmise de génération en génération. D’autres, au contraire, approchent ce métier par pure passion et un talent inné d’esprit d’indépendance.

À Milan, la Sartoria Esthés s’est taillé une place respectable en proposant des vêtements de grande qualité grâce au jeune maître Bernardo La Guardia qui a su apporter personnalité et créativité à ses trois créations : Emblema, La Guardia et Avanguardia.

Bernardo La Guardia

Emblema représente la ligne contemporaine « made to measure» la plus accessible.

La Guardia est une confection traditionnelle sur mesure et faite à la main en interne. Un sur-mesure d’avant-garde dans une touche plus créative et décisive, libérée des modèles de couture classiques. Ce sont trois lignes avec une forte identité capable de satisfaire différents besoins en termes de goût et de portabilité. Particulièrement intéressante est la possibilité de réserver l’atelier pendant un ou plusieurs jours. En autre la Sartoria Esthés propose à ses clients un service VIP de voyage à la découverte des lieux emblématiques de Milan et de l’Italie.

À Rome, il y a aussi des tailleurs qui ont su hériter du style et de l’élégance de deux grands tailleurs du passé lié au monde du cinéma et de la Dolce Vita. L’un d’entre eux est la Sartoria Massimiliano Lamanna.

Massimiliano Lamanna

Inspiré par les grandes maisons des années 1950 et 1960, mais connu dans le monde entier grâce aussi à la ville symbole du cinéma italien et de la Dolce Vita. Massimiliano Lamanna perpétue la tradition avec passion en proposant des vestes et des costumes d’une très grande qualité composés de tissus anglais et italiens choisis avec soins et rigueur. Dans son atelier il produit tout à la main, étape par étape, avec une attention aux détails et une passion qui lui ont permis de devenir une référence incontournable dans la capitale.

À Pérouse, la Sartoria Lemmi possède une longue histoire de tradition et de succès. Fondée en 1948 par Augusto Lemmi, la Sartoria Lemmi apporte depuis plus de soixante-dix ans sa précieuse contribution au monde de la mode et du style italien dans le monde.

Riccardo Verolo et Vittorio Lemmi

Aujourd’hui, ce sont les enfants d’Augusto, Antonella et Vittorio, avec Riccardo Verolo, qui poursuivent avec dévouement cette prestigieuse entreprise, en continuant d’offrir des produits sur mesure de haute qualité, des costumes aux chemises renommées, des pantalons aux accessoires, en maintenant un lien indissoluble avec les traditions et le passé, mais, en même temps, à la recherche de nouvelles interprétations dans l’univers de la mode.

Plus au sud, à Naples, définie par beaucoup comme la capitale italienne des maitres tailleurs, on y trouve le plus grand nombre d’artisans qui ont fait de la ville une véritable Mecque du style, comme la Sartoria Emilio De Luca, entreprise historique à Naples.

Emilio De Luca

Fondée en 1940, elle représente l’une des plus anciennes de la ville. Emilio De Luca, tailleur, maître artisan et entrepreneur, habille les hommes les plus influents du monde, du président Michael Dale à Shinsegae en passant par le président de Samsung, M. Chung Yong-Jin. Ses créations sont des œuvres d’art sur mesure représentatives du style napolitain.

Toujours à Naples la Sartoria GE.CA qui s’est créé en peu de temps un espace reconnu grâce à la capacité de deux maitres tailleurs Gennaro Giannatiempo et Carmine Franco de rendre accessible leur style à un public plus jeune, mais très attentif aux nouveautés comme à la qualité de leur manufacture.

Gennaro Giannatiempo et Carmine Franco

Ce duo prometteur monte tous les échelons de la grande tradition napolitaine en apportant un vent de fraicheur en phase avec les nouvelles exigences des clients internationaux en termes de confort et d’élégance.

Mots-clefs : ,

À propos de l’auteur
Edoardo Secchi

Edoardo Secchi

Entrepreneur, investisseur, conseilleur économique. Président fondateur d’Italy-France Group et fondateur du club Italie-France.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest