Livre – Atlas de l’Allemagne

27 mars 2020

Temps de lecture : 3 minutes
Photo : Le Reichstag à Berlin, siège actuel du Bundestag, le Parlement allemand, (c) Pixabay.
Abonnement Conflits

Livre – Atlas de l’Allemagne

par

Puissance européenne, l’Allemagne demeure comme un Etat récent, bien qu’elle hérite d’entités qui firent partie intégrante de l’Histoire du continent. Dans une période où les enjeux écologiques, démographiques et politiques touchent directement l’Allemagne, cet Atlas vient proposer une vision objective et actuelle d’un pays complexe et aux contours parfois abstraits.

L’Allemagne, qui va célébrer en octobre le trentième anniversaire de sa réunification, se révèle toujours comme un pays aux multiples visages. Son éclatante réussite économique incontestable, jusqu’en 2019, semble marquer le pas et s’oriente même vers une croissance nulle. Le pays, qui vit encore avec le mur de Berlin dans la tête, fait face à de profondes divisions, comme l’atteste la brusque montée de l’Afd, parti très récent qui a capté le quart des votes en Thuringe et en Saxe-Anhalt. Placée au cœur du continent, frontalière de neuf pays, elle est l’Etat qui a, en Europe, le plus grand nombre de voisins. Réussira-t-elle sa transition pour faire face aux nouveaux enjeux contemporains ? La transition énergétique, l’Energie wende, mobilise des sommes énormes, mais le pays n’a décidé de sortir du charbon qu’en 2038, alors qu’en France, les quatre centrales au charbon devront être fermées avant 2022. Mais il paraît sur la bonne voie : la part d’électricité à partir d’énergies renouvelables a décuplé depuis 1990 et atteint 33% en 2018. Le « modèle » allemand basé sur le fédéralisme, la cogestion (Mitbestimmung), la formation professionnelle (Dual system), les liens entre banques et entreprises, ainsi qu’un régime fortement parlementaire, fait moins rêver. Une nation politiquement réunifiée mais un paysage social, économique et culturel contrasté. Alors que le pourcentage des naissances hors mariage se situe de 60 à 71,4 % sur le territoire de l’ancienne RDA, il n’est que de 14,7 à 20%, en Bavière. On retrouve le même contraste dans la taille des exploitations agricoles, qui sont dix fois plus importantes à l’Est qu’à l’Ouest. Le déclin démographique qui avait frappé le pays, et qui se traduisait par une diminution de la population de 180 000 habitants par an, a été endigué par l’arrivée massive des migrants (2 millions) mais ce phénomène n’est guère appelé à se reproduire.

A lire aussi: L’Allemagne, ce voisin méconnu

Bien des questions sont abordées dans cet ouvrage. Les mutations du territoire, l‘Est se vidant de sa population qui passe à l’Ouest où les densités sont deux fois supérieures, le « Made in Germany » en Europe et dans le monde, l’industrie automobile, un des piliers de l’économie qui employait 968 000 personnes en 2017 pour un chiffre d’affaires de 474 milliards d’euros, et est appelé à se renouveler en profondeur, l’évolution de l’entente du couple franco-allemand et son influence sur l’Europe. La France, qui était le premier partenaire commercial de l’Allemagne, a cédé depuis peu ce rang à la Chine. Elle n’est plus que le troisième fournisseur de l’Allemagne, mais son deuxième client, après les Etats-Unis. Grâce à près de 100 cartes, documents et infographies, cet atlas donne toutes les clés pour analyser et apprécier la complexité et les défis de cette puissance européenne majeure. Petite lacune, rien n’est dit sur les dépenses militaires allemandes, 1,2% de son PIB, et les engagements de la Bundeswehr à l’étranger dont on attend toujours la montée en puissance, surtout au Sahel.

Mots-clefs : ,

À propos de l’auteur
Eugène Berg

Eugène Berg

Eugène Berg est diplomate et essayiste. Il a été ambassadeur de France aux îles Fidji et dans le Pacifique et il a occupé de nombreuses représentations diplomatiques.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest