Comment se perd la bataille

14 mai 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Photo :
Abonnement Conflits

Comment se perd la bataille

par

[colored_box bgColor= »#f7c101″ textColor= »#222222″]Cette recension a été publiée dans le numéro 16 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.[/colored_box]

Après le succès de L’art de conduire une bataille publié en mai 2016, les colonels Haberey et Perot poursuivent leur travail d’histoire militaire et de réflexion tactique. Les sept péchés capitaux du chef militaire sont analysés autour de deux ou trois batailles avec la même recette : rappel du contexte stratégique et des forces en présence, déroulé des principaux faits d’armes et enfin conclusion sur les enseignements tactiques à en tirer.

En une dizaine de pages très bien illustrées par les éditions Pierre de Taillac, le lecteur retient l’essentiel de chacune de ces 43 grandes batailles classées par thématique, comme Teutobourg, Castillon, Iéna, Suez ou Hattin. C’est le mérite de ces auteurs expérimentés d’avoir proposé une lecture simple et efficace, sans jargon militaire et sans se perdre dans les péripéties chronologiques. On retient que d’un siècle à l’autre, les techniques changent mais que les principes demeurent. La routine ou l’orgueil ne font jamais le poids face à la préparation minutieuse et à l’audace du vainqueur. Négliger d’apprendre les techniques et les tactiques de l’adversaire, ne pas chercher de nouveaux procédés, négliger la surprise, tout cela est suicidaire. L’histoire de la guerre est impitoyable avec les tièdes.

Il manque, peut-être, quelques exemples plus récents, le dernier étant la guerre du Golfe de 1991. Remarquable de concision et de justesse, ce livre est néanmoins à recommander à tous les étudiants et soldats désireux d’acquérir rapidement une culture militaire.

H.D.

[colored_box bgColor= »#DCEDC8″ textColor= »#222222″]L’art de conduire une bataille, Gilles Haberey et Hugues Perot, Éditions Pierre de Taillac, mai 2016, 327 pages, 26,90 euros
Les sept péchés capitaux du chef militaire, Gilles Haberey et Hugues Perot, Éditions Pierre de Taillac, mai 2017, 253 pages, 26,90 euros
[/colored_box]

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

[product_category category= »numero-papier » orderby= »rand » per_page= »4″]

À propos de l’auteur
Revue Conflits

Revue Conflits

Fondée en 2014, Conflits est devenue la principale revue francophone de géopolitique. Elle publie sur tous les supports (magazine, web, podcast, vidéos) et regroupe les auteurs de l'école de géopolitique réaliste et pragmatique.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest