Voyage virtuel en Arménie.

6 juin 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Photo : Monastère au lac Sevan, en Arménie © Pixabay
Abonnement Conflits

Voyage virtuel en Arménie.

par

Journaliste français d’origine arménienne, Tigrane Yégavian vous invite à un périple géopolitique et spirituel en lien avec ce peuple trois fois millénaire. Un voyage littéraire et intime pour nous conter, cent ans après le génocide, une nation toujours confrontée au poids du mythe, des légendes et de sa précaire situation géopolitique entre l’Iran, la Turquie, la Russie et l’Azerbaïdjan.

 

Un voyage virtuel organisé par Ictus Voyage pour préparer le séjour de Conflits en Arménie et en Géorgie.

Dominée par l’empire Ottoman durant des siècles, l’Arménie se retrouve au lendemain de la Première Guerre mondiale sous la houlette soviétique avant d’acquérir en 1991 son indépendance et sa liberté. Les Arméniens ont tiré de leur passé une identité forte.
Leur conversion au christianisme dès 301 sous l’impulsion de saint Grégoire l’Illuminateur a fait d’eux la première nation chrétienne au monde. Tous les monuments, la beauté des monastères, les églises, les croix de pierre sculptées et les enluminures, probablement à l’origine de l’art roman, témoignent d’un pays de caractère. La nation arménienne s’est également construite autour du génocide arménien perpétré à la fin de l’empire ottoman et qui forge en profondeur l’âme de ce peuple.
Présent dans notre imaginaire à travers la mémoire du génocide, l’héritage soviétique et les cimes enneigées du mont Ararat, ce pays méconnu a toujours fasciné. La récente révolution de velours a permis à l’Arménie de sortir de son isolement et a été l’occasion de rompre avec une représentation victimaire et stéréotypée autour de la mémoire douloureuse de 1915.

Tigrane Yégavian

Prendre votre place ici

 

À propos de l’auteur
Tigrane Yégavian

Tigrane Yégavian

Chercheur au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), il est titulaire d’un master en politique comparée spécialité Monde Musulman de l’IEP de Paris et d’une licence d’arabe à l’INALCO. Après avoir étudié la question turkmène en Irak et la question des minorités en Syrie et au Liban, il s’est tourné vers le journalisme spécialisé. Il a notamment publié "Arménie à l’ombre de la montagne sacrée", Névicata, 2015, "Missio"n, (coécrit avec Bernard Kinvi), éd. du Cerf, 2019, "Minorités d'Orient les oubliés de l'Histoire", (Le Rocher, 2019) et "Géopolitique de l'Arménie" (Bibliomonde, 2019).
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest