Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux

Le Maroc stratégique, sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida

RT @AntoineBazantay: Débat sur les #villes dans un monde globalisé https://t.co/Eihqun8RNt @revueconflits @GeopolitiqueRFI

Maroc

Le Maroc stratégique, sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida

Cette recension a été publiée dans le numéro 2 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.
Le Maroc stratégique, sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida

Le Maroc stratégique, sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida

Il est des paysages qui sont tellement sublimes que leur vue en devient douloureuse. Certains livres peuvent produire une sensation aussi étrange. Tel est le cas du Maroc stratégique publié sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida, responsable de la géopolitique à l’ESCA, au nom du think tank marocain AMIE.

L’ouvrage s’interroge sur les stratégies que peut suivre le Maroc. Parmi les différentes contributions, on distinguera celle de Mehdi Taje sur la géopolitique d’un Maroc défini comme « le plus africain, le plus européen et le plus indigène » du Maghreb. En cinquante pages seulement, ce chapitre dégage les héritages d’un pays ouvert sur le monde musulman, l’Europe, l’Afrique, l’Atlantique et les pays émergents. Seule la frontière orientale, vers l’Algérie, reste fermée mais l’auteur ne désespère pas d’une relance de l’Union du Maghreb arabe. Situé en extrême périphérie de l’espace arabo-musulman, coincé entre mers, montagnes et déserts qui l’isolent, le protègent et désignent en même temps les horizons à atteindre, le Maroc devient ainsi un carrefour. Hassan II ne le comparaît-il pas à « un arbre dont les racines nourricières plongent profondément dans la terre d’Afrique et qui respire grâce à son feuillage bruissant aux vents de l’Europe » ? Particulièrement remarquable la façon dont la géographie et l’histoire sont mobilisées, au début du chapitre, afin de définir la grande stratégie du pays.

En quoi cet ouvrage, réjouissant sur le plan intellectuel, peut-il désarçonner le lecteur français ? C’est qu’il n’est plus habitué à de telles déclarations de fierté et de confiance en l’avenir : la profondeur historique d’une nation née 199 ans avant le sacre d’Hugues Capet, la permanence dans les mêmes lieux d’une vieille civilisation, la stabilité apportée par la monarchie, la cohésion assurée par la religion dont le chef est le souverain… tous ces éléments fondent l’identité d’un pays qui ne doute pas de lui-même et qui nourrit d’énormes ambitions : « Soyons irréalistes, demandons le possible » s’exclame dans sa préface Abdelmalek Alaoui. Disons-le nettement, tout l’ouvrage est parcouru par un souffle de patriotisme joyeux, tranquille et lucide, car les problèmes ne sont pas ignorés.

Et voilà notre gêne et même notre envie : à quand le même souffle dans des ouvrages français ?

P.G.

Le Maroc stratégique, sous la direction de Bouchra Rahmouni Benhida, Casa Express Éd. Descartes et Compagnie, 2013, 204 p., 100 dhs ou 15 €

Crédit photo : vbernamont via Flickr (cc)

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

  • Conflits n°2 : Les nouveaux mercenaires

    Conflits n°2

    Le numéro 2 est en rupture de stock. N'est plus disponible qu'au format PDF.

    9,90 
    Épuisé
  • conflits_0003-boutique

    Conflits n°3

    Dossier : Insubmersible Japon • Choix géopolitiques • Forces armées…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • La puissance allemande : aube ou crépuscule

    Conflits n°8

    Dossier : La puissance allemande, aube ou crépuscule • Et aussi…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°9, avril-mai 2016

    Conflits n°9

    Dossier : La guerre civile • Et aussi : Entretien avec Gilles Kepel…

    9,90 
    Ajouter au panier