Livre – Fâché comme un Français avec l’économie de Pierre Robert

23 octobre 2019

Temps de lecture : 3 minutes
Photo : Fâché comme un Français avec l’économie de Pierre Robert.
Abonnement Conflits

Livre – Fâché comme un Français avec l’économie de Pierre Robert

par

Pierre Robert analyse les causes du malentendu des Français à l’égard de l’économie et les conséquences démocratiques et sociales de ce désamour. Il analyse dix idées reçues en contradiction avec les faits économiques.

 

L’ignorance à l’égard de l’économie est immense, alors même que la France dispose de nombreux économistes de talents. Cette ignorance se retrouve dans la classe politique, qui accumule les idées fausses, les sophismes et les erreurs, pour le plus grand malheur du pays.

Ayant enseigné de nombreuses années en classes préparatoires économiques et à l’Université de Versailles Saint-Quentin, Pierre Robert revient sur les causes et les conséquences de cette ignorance. Cela fait prendre de mauvais choix aux hommes politiques et cause de mauvais vote, repoussant ou déformant les réformes essentielles, créant du chômage et de l’insatisfaction. Malheureusement, beaucoup sont ignorants, mais croient savoir. Ce qui n’aide pas à résoudre la fracture économique qui parcourt notre pays.

 


Avoir un débat rationnel

L’économie est une science qui ne se limite pas aux mathématiques, comme c’est trop souvent le cas à l’Université. On ne peut pas dire n’importe quoi ni estimer que tout se vaut. L’histoire économique, la réflexion scientifique, l’apport de la statistique et de l’économétrie disqualifient un certain nombre de croyances qui figurent pourtant parmi les préceptes de beaucoup. Les conséquences d’une fiscalité trop lourde, de l’inflation, de l’endettement des États, de l’inflation législative sont connues et elles sont négatives. Les économistes sont à peu près d’accord pour savoir ce qui est bon et ce qu’il ne faut surtout pas faire. L’exemple de nos voisins permet aussi de dépassionner le débat en comparant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Entre le Venezuela d’un côté et la Suisse de l’autre, il est somme toute assez facile de constater l’échec du socialisme et la victoire des libertés économiques pour permettre le développement d’un pays et l’épanouissement des peuples.

Trop souvent les débats économiques n’en sont pas. Au lien de présenter des faits, des chiffres, des évolutions, les propos sont hystériques, partisans et vide de réflexion. La passion l’emporte largement sur la réflexion et il est impossible de débattre sereinement des choses.

Les théories marxistes, même abâtardies, ont encore cours dans de nombreux esprits. L’économie n’est d’ailleurs quasiment jamais enseigné. Ni en lycée, hormis pour quelques élèves qui ont surtout des cours de sociologie assez primaire, ni dans les écoles qui forment les fonctionnaires : ENA, ENS, Polytechnique, etc. Nombreux sont les hauts fonctionnaires qui n’ont jamais réellement étudié l’économie. Ils ont eu éventuellement quelques cours de statistiques et de mathématiques, mais ils sont passés à côté de l’histoire économique, de l’histoire des idées et des grands penseurs du sujet.

Une méconnaissance aux lourdes conséquences

Combien de Français savent exactement comment fonctionne le système de retraite par répartition. Combien savent combien ils cotisent à la Sécurité sociale ou bien connaissent l’évolution des salaires au cours des trente dernières années ? La méconnaissance économique a de lourdes conséquences démocratiques. Comment faire des choix éclairés lors des élections ? Comment ne pas se faire manipuler par les bonimenteurs marxistes qui promettent moins d’impôt et plus de dépenses publiques ? C’est l’ensemble du système démocratique qui pâtit de cette méconnaissance.

Pierre Robert déconstruit donc une série de mythes qui ont encore la vie dure alors qu’ils sont faux : marché du travail et chômage, finances publiques, finance et économie de marché, Europe et mondialisation, etc.

Bien écrit, bénéficiant des talents de pédagogues de Pierre Robert, l’ouvrage permet de replacer l’économie au centre de la pensée et de comprendre les enjeux de cette science, tout en déconstruisant certains mythes.

Fâché comme un Français avec l’économie de Pierre Robert Larousse, 2019.

À propos de l’auteur
Jean-Baptiste Noé

Jean-Baptiste Noé

Docteur en histoire économique (Sorbonne-Université), professeur de géopolitique et d'économie politique à l'Université catholique de l'Ouest (Angers) et à l'Institut Albert le Grand (Lyon). Rédacteur en chef de Conflits.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest