Contre le simplisme : Rohingyas. De la fable à la réalité, de Didier Treutenaere

25 juin 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Photo : Contre le simplisme : Rohingyas. De la fable à la réalité, de Didier Treutenaere
Abonnement Conflits

Contre le simplisme : Rohingyas. De la fable à la réalité, de Didier Treutenaere

par

[colored_box bgColor= »#f7c101″ textColor= »#222222″]Cette recension a été publiée dans le numéro 20 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.[/colored_box]

Décidément le Myanmar (ou Birmanie) est à l’honneur. Après l’ouvrage sur son histoire rédigé par Antoine Sfeir (voir Conflits numéro 19), voici un opuscule consacré aux Rohingyas, ces musulmans qui habitent l’extrême nord-ouest du pays.

L’auteur est un spécialiste du bouddhisme ce qui explique ses positions à contre-courant. Alors que l’opinion internationale se mobilise pour les Rohingyas, victimes de discriminations que l’auteur ne nie pas, il rappelle les origines du problème – la venue de ces populations a été encouragée par le colonisateur britannique qui les a utilisées contre les nationalistes birmans ; il dénonce l’instrumentalisation de ces musulmans comme de ceux de Thaïlande en un vaste djihad qui touche aussi le Bangladesh et qui conduit dans ces trois pays à des affrontements avec les bouddhistes.

Un texte engagé, sans aucun doute. Mais il a le mérite de remettre en question bien des idées reçues en particulier l’insupportable classement de l’humanité en « bons » et « méchants ».

P.G.

[colored_box bgColor= »#DCEDC8″ textColor= »#222222″]Didier Treutenaere, Rohingyas. De la fable à la réalité, Soukha 2018, 158 pages, 19,90 euros.[/colored_box]

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

Mots-clefs : ,

À propos de l’auteur
Pascal Gauchon

Pascal Gauchon

Ancien élève de l'ENS Ulm, agrégé d'histoire et professeur en classes préparatoires, Pascal Gauchon est le fondateur de Conflits et le premier rédacteur en chef.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest