La mer échappera-t-elle aux Occidentaux ?

16 juin 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Photo :
Abonnement Conflits

La mer échappera-t-elle aux Occidentaux ?

par

[colored_box bgColor= »#f7c101″ textColor= »#222222″]Cette recension a été publiée dans le numéro 4 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.[/colored_box]

Thomas Flichy de la Neuville, Olivier Chantriaux, Le Basculement océanique mondial

Thomas Flichy de la Neuville, Olivier Chantriaux, Le Basculement océanique mondial

Le mérite de cet ouvrage, comme de beaucoup de ceux réalisés par les auteurs, tient à l’originalité de leur approche, à leur capacité à intégrer des éléments politiques, sociologiques, culturels pour fournir des synthèses inédites, et à leur capacité à déterminer des prospectives.

Ici ils annoncent un « véritable basculement océanique, translation d’empire graduelle mais effective de l’Occident jadis dominant vers l’Orient émergent, autour du pivot endormi, centre immobile de la vie internationale, des civilisations autarciques et terriennes du refus de la mer ».

L’une des constantes de la géopolitique mondiale est « le refus de toute conquête maritime par le monde de l’Islam, dans des territoires situés actuellement dans l’arc des crises ». Et, pour ce qui concerne le monde chiite, cœur de l’innovation islamique, l’ouvrage insiste sur le fait que « celui-ci a été confiné depuis des siècles dans un espace continental au centre duquel se trouve la citadelle iranienne. Les civilisations du refus de la mer aiguisent les appétits des puissances maritimes en raison de leurs richesses en pétrole, minéraux ou bien terres agricoles. La majeure partie des guerres se concentre dans cet espace instable ».

Les auteurs développent ainsi l’idée que c’est autour de cet axe que s’opère le basculement océanique de l’Occident vers les pays émergents. La question centrale de l’ouvrage est par conséquent celle de la réalité d’une conversion maritime des empires émergents au regard de leurs moyens réels, de leur culture propre et de leurs faiblesses, à laquelle il apporte nombre de faits et de pistes prospectives.

C.R.

[colored_box bgColor= »#DCEDC8″ textColor= »#222222″]À propos de Thomas Flichy de la Neuville, Olivier Chantriaux, Le Basculement océanique mondial, Panazol, Lavauzelle, 2013, 150 pages, 14,80 ages, 14,80 €[/colored_box]

Crédit photo : DR

[divider]

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

[product_category category= »numero-papier » orderby= »rand » per_page= »4″]

Mots-clefs : ,

À propos de l’auteur
Revue Conflits

Revue Conflits

Fondée en 2014, Conflits est devenue la principale revue francophone de géopolitique. Elle publie sur tous les supports (magazine, web, podcast, vidéos) et regroupe les auteurs de l'école de géopolitique réaliste et pragmatique.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest