Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux

Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie

RT @AntoineBazantay: Débat sur les #villes dans un monde globalisé https://t.co/Eihqun8RNt @revueconflits @GeopolitiqueRFI

Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie

Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie

Cette recension a été publiée dans le numéro 2 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.
Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie

Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie

Il ne faut jamais humilier un peuple. Georges Bernanos nous l’avait appris dans Les Enfants humiliés, Dominique Moïsi avait développé l’idée dans sa Géopolitique des émotions ; il y faisait du sentiment d’humiliation et du ressentiment le ressort de l’action des pays arabo-musulmans.

Bertrand Badie reprend l’idée en étendant le diagnostic de D. Moïsi à l’ensemble des pays du Sud. G7, Conseil de sécurité, FMI… constituent autant d’institutions qui nous renvoient au fonctionnement inégal du monde post-westphalien. Tenant à l’écart des lieux de décisions quiconque ferait montre de la moindre capacité d’initiative, la « diplomatie de club » est symptomatique des effets d’une mondialisation non régulée, dernier avatar d’un ordre westphalien frappé d’obsolescence nous dit l’auteur, pour qui l’exigence de dignité émanant des Printemps arabes fait écho à la conférence de Bandung de 1955.

Analysant les différents modes d’expression de cette humiliation banalisée et devenue l’ordinaire des relations internationales, Bertrand Badie mobilise dans cet essai l’histoire et la sociologie politique pour y décrypter les sources et l’actualité de ce phénomène : montée des revanchismes de l’entre-deux-guerres, décolonisation mal maîtrisée, sans oublier l’inadaptation des anciennes puissances et de leurs diplomaties aux nouvelles réalités contemporaines (affirmation des pays émergents, multipolarité…). L’auteur lance un plaidoyer pour un ordre international fondé sur une nouvelle gouvernance où le respect des identités se conjugue avec la prise en compte des réalités sociales et un multilatéralisme repensé et régénéré.

T.Y.

Bertrand Badie, Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, Odile Jacob, 2014, 250 p., 24,90 €

Photo : mine de Rössing, dans le désert de Namibie. Crédit : Ikiwaner via Wikimédia (cc)

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

  • Conflits n°1 : Eurasie, le grand dessein de Poutine

    Conflits n°1

    Dossier : Eurasie, le grand dessein de Poutine • Et aussi…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Ils ne voient pas, ils n’entendent pas, ils ne parlent pas. Éditorial du n°7

    Conflits n°7

    Dossier : Inde-Chine un même horizon ? • Et aussi : Entretiens avec…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits-HS-n5

    Conflits HS n°5

    Dossier du hors-série n°5 : Le pouvoir des villes • Jean-Philippe Antoni…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°4 : Qui tient la mer tient le monde

    Conflits n°4

    Dossier : Géopolitique des mers et des océans • Les puissances navales…

    9,90 
    Ajouter au panier

1 commentaire

  1. Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie | Realpolitik.tv > la géopolitique sur le net
    Le Temps des humiliés, pathologie des relations internationales, de Bertrand Badie | Realpolitik.tv > la géopolitique sur le net26 décembre 2014

    […] Cette recension a été publiée dans le numéro 2 de la revue de géopolitique Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici. Source : revueconflits.com […]