Livre – Les aventures  de Mister Géopolitix – Gildas Leprince

13 décembre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Photo :
Abonnement Conflits

Livre – Les aventures de Mister Géopolitix – Gildas Leprince

par

Si Gildas Leprince, youtubeur au cent-soixante milles abonnés doit être coutumier des longues heures de montages, les yeux rivés sur la lumière pâle d’un écran d’ordinateur, il figure aussi parmi les hommes de terrain qui n’ont pas peur de s’investir physiquement pour compléter leur expérience et vivre “une géopolitique de terrain”. Il nous livre ici quelques-unes de ses péripéties à travers le globe en nous faisant vivre avec lui ses multiples voyages.

 

Depuis la Guyane française en pleine forêt tropicale pour traquer les orpailleurs illégaux avec les parachutistes du 8e RPIMA ou pour sécuriser le lancement d’un satellite avec les légionnaires du 3e REI jusqu’au tréfonds des cercles polaires en passant par le Nil, Gibraltar ou encore l’Andalousie, “Mister Géopolitix”, de son vrai nom Gildas Leprince, offre au lecteur un véritable carnet de route qui saura intéresser le lycéen désireux de voire une application un peu plus concrète de la géopolitique que celle qu’il peut habituellement rencontrer.

 

Les aventures de Mister Géopolitix, constitue en effet un ouvrage simple, clair et concis qui saura séduire le jeune lecteur par les fiches, les photographies nombreuses ou encore les annexes qu’il inclut. Plus encore, le sentiment de vivre les aventures de l’auteur avec lui, de ressentir la pression qui est celle que Gildas Leprince a vécu en partant à la rencontre d’un sicario, nom donné aux tueurs à gages mexicains ou encore d’un patron de l’un des cartels de l’Union plaira au lecteur…

 

A lire également : Brésil : Et si on remettait les choses à l’endroit ?

 

Outre le caractère exclusif et périlleux de certaines de ces rencontres, il est également très intéressant de plonger dans des aspects plus personnels de la vie de ses personnes, par exemple le rapport que peut avoir notre fameux sicario à la religion, en particulier aux trois icônes que sont la Santa Muerte, Jesus Malverde ou encore Judas, le saint patron des voleurs… C’est également pour le lecteur de prendre davantage conscience si besoin est des inégalités latentes qui gangrènent certains pays comme le Mexique où la corruption et la violence sont monnaie courante, de voir les difficultés auxquelles sont confrontées les familles de producteurs de pavot, une jolie fleur rouge de la même famille que le coquelicot qui constitue le principe actif de l’opium et qui de fait s’insère dans le narcotrafic… Enfin, la rencontre avec les marins du Charles de Gaulle ou les militaires des unités présentes en Guyane a également marqué l’auteur qui a ainsi pu prendre conscience de leur esprit de corps et de leur sens du service qu’il ne manque pas de souligner.

 

À n’en pas douter, il y a là de quoi susciter la curiosité du lecteur qui ne manquera pas d’aller étudier davantage pour compléter les connaissances déjà acquises à la lecture de ce livre. En effet, Gildas Leprince, malgré les qualités évidentes de son livre, n’en fait pas un ouvrage scientifique comparable au journal de voyage que tinrent des explorateurs tels que Dumont d’Urville. Au contraire, il s’agit là d’une invitation à aller découvrir par soi-même les richesses de ses voyages, les différentes cultures rencontrées par l’auteur, à vivre par soi-même ces expériences.

À propos de l’auteur
Martin Capistran

Martin Capistran

Avocat, docteur en droit.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest