Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux
Puissance 21 : prochaine conférence le 22 mars

Puissance 21 : prochaine conférence le 22 mars

Les idées qui importent le plus sont celles de la puissance (Kissinger, New Order).

Conflits et l’École de guerre économique relancent pendant l’année scolaire 2016-2017 leur cycle de conférences sur la puissance.

Elles seront cette année consacrées à la première puissance mondiale, les États-Unis d’Amérique. Les fondements de leur puissance sont en train de se modifier radicalement. On peut gloser sur leur désindustrialisation, sur leurs déficits commerciaux, sur les difficultés de leurs classes moyennes, autant de faits qui alimentent l’idée d’un déclin américain. En réalité les bases de leur nouvelle puissance s’appellent aujourd’hui innovation financière, contrôle du droit international, formatage d’Internet, fabrique de l’opinion mondiale, interception des communications.

Découvrez avec nous cette nouvelle puissance, et les armes redoutables dont disposera le prochain président (ou la prochaine présidente).

Organisation pratique

De 19 heures à 20 heures, dans les locaux de l’École de guerre économique (ESLSCA) 1, rue Bougainville 75007 Paris, Amphi A2.

Mercredi 22 mars : États-Unis/Chine : vers l’affrontement ?  Par Laurent Gayard, professeur en classe préparatoire (Sciences-Po/CELSA) et enseignant à l’Institut Catholique de Paris. Collaborateur des revues Causeur, la Revue des Deux Mondes et Conflits. Dernier ouvrage paru : Taklamakan, aux éditions Johan&Levi, avec le photographe Dominique Laugé.

À peine arrivé au pouvoir, Donald Trump a désigné son principal adversaire, la Chine. Il n’a pas hésité à remettre en question le principe de la Chine unique, et donc l’idée d’une réunification à venir avec Taïwan. Le conflit est-il inévitable ? Laurent Gayard posera la question en la remplaçant dans le temps long des relations entre les deux pays.

La conférence commencera par un exposé d’une demi-heure à trois-quarts d’heure par Laurent Gayard et sera suivie d’un débat d’une demie heure environ avec un responsable d’EGE et de Conflits et avec la salle, puis, pour ceux qui le désirent, d’une conversation informelle avec le débateur

L’exposé et le débat seront mis en ligne sur les sites de l’EGE et de Conflits.