Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, de Moncef Ouannes

13 février 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Photo : Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, de Moncef Ouannes
Abonnement Conflits

Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, de Moncef Ouannes

par

[colored_box bgColor= »#f7c101″ textColor= »#222222″]Cette recension a été publiée dans le numéro 3 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.[/colored_box]

La Libye, un État failli ? Professeur de sociologie politique à l’université de Tunis, l’auteur dresse un réquisitoire cinglant de la situation géopolitique en Libye plongée dans un chaos généralisé depuis la chute du colonel Kadhafi. Il souligne le caractère paradoxal de l’ancien régime qui, derrière un vernis progressiste laïc, avait sapé de fond en comble les structures étatiques, capturé l’essentiel des ressources naturelles et revalorisé le rôle des tribus comme médiateurs entre le pouvoir et les Libyens.

Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, de Moncef Ouannes

Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, de Moncef Ouannes

Aussi la révolte de 2011 a-t-elle révélé l’absence de société civile et de culture politique rodée au pluralisme. Trois ans après la victoire de la révolte islamiste grâce à l’intervention conjointe des forces de l’OTAN et du Qatar, la Libye est plus que jamais au bord du précipice. Soumise au règne des milices rivales qui pratiquent une impitoyable vendetta, la désintégration menace sous le coup de la fragilité structurelle des nouvelles institutions et des effets pervers inhérents à une société rentière (98 % de l’économie libyenne dépend des hydrocarbures). Outre la tentation sécessionniste, fruit d’une rivalité séculaire entre la Tripolitaine à l’ouest et la Cyrénaïque marginalisée à l’est, le pays est loin d’avoir entamé un processus de réconciliation.

L’imposante quantité d’armes circulant librement dans l’immense territoire libyen, le sectarisme des milices, la porosité des frontières, la corruption endémique, l’incapacité des élites libérales issues de la diaspora à s’inscrire dans les réalités du pays, sont autant d’éléments qui entretiennent la confusion aux portes de l’Europe.

T. Y.

Moncef Ouannes, Révolte et reconstruction en Libye, le roi et le rebelle, L’Harmattan, 203 p., 20 €

Crédit photo : K. Aksoy via Flickr (cc)

[divider]

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

[product_category category= »numero-papier » orderby= »rand » per_page= »4″]

À propos de l’auteur
Revue Conflits

Revue Conflits

Fondée en 2014, Conflits est devenue la principale revue francophone de géopolitique. Elle publie sur tous les supports (magazine, web, podcast, vidéos) et regroupe les auteurs de l'école de géopolitique réaliste et pragmatique.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest