Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux

Serbe engagé : Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo

@INVEST_NORMANDY @davidsimonnet1 @TheatrumBelli @ege_fr @EtatMajorFR @ecoledeguerre @Polytechnique @inseecmba… https://t.co/nKYhZ3x3lc

Serbe engagé : Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo

Serbe engagé : Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo

Cette recension a été publiée dans le numéro 1 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.
Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo

Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo

Un Serbe parle du Kosovo. N’attendez pas un ton dégagé, mais le cri de colère d’un pays qui s’estime maltraité par la communauté internationale. N’a-t-il pas subi l’expulsion de 200 000 des siens de la Krajina croate, puis de 200 000 encore du Kosovo à la suite de l’intervention de l’OTAN ? C’est pourtant lui qui est universellement accusé d’avoir pratiqué « l’épuration ethnique » en Bosnie.

L’ouvrage apprendra au lecteur comment le Kosovo fut l’objet d’un « grand remplacement » qui s’écoula sur plusieurs siècles et transforma le berceau de ce peuple, appelé aussi la « Vieille Serbie », en terre majoritairement albanaise. Il s’interrogera sur les raisons pour lesquelles l’OTAN choisit, à l’instigation des Américains, d’intervenir massivement – il s’agit du moment le plus fort de l’ouvrage. Les droits de l’homme ? On peut en douter au vu de l’indifférence provoquée par les événements de la Krajina. La volonté d’exploiter les abondantes richesses de son sous-sol ? Sans doute Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’État de Bill Clinton, conseille la société de télécommunication kosovare IPKO. Ce cas individuel et d’autres ne suffisent pas à faire du Kosovo un futur Eldorado dont profiterait Washington. Faut-il incriminer alors la position stratégique du pays et la construction de la gigantesque base de Bondsteel située au sud de Pristina, le « Guantanamo kosovar » ? Il ne reste aujourd’hui que 1 500 hommes sur place.

Nikola Mirkovic

Nikola Mirkovic en conférence au Centre culturel de Serbie, à Paris

Il vaut mieux, avec l’auteur, pointer la volonté des Américains de donner un sens à la « nouvelle OTAN ». Créée à l’époque de la menace soviétique, l’OTAN aurait pu disparaître après la chute de l’URSS. Les guerres de Yougoslavie justifient son maintien tout en la transformant en profondeur : « [Elles ont] permis à l’OTAN de se transformer de force de défense en force d’attaque puissante et inégalée à l’aube du XXIe siècle. » À la lutte contre le communisme dans l’Atlantique Nord se substitue alors le combat pour les droits de l’homme dans toute l’Europe, voire dans le monde. La figure ambiguë de Milosevic, à la fois communiste et nationaliste, a facilité cette transition, pourrait ajouter l’auteur.

Les critiques pourront reprocher à Nikola Mirkovic son engagement partisan. Ils ne pourront lui dénier le souci de prouver ses dires qu’étayent notes et références précises. Quel que soit leur jugement, ils devront tenir compte d’un fait que prouve sa passion même : on n’humilie pas impunément un peuple entier.

P. G.

Nikola Mirkovic, Le Martyre du Kosovo. Éd. Jean Picollec, 2013, 200 p., 20 €

Crédit photo : © ay pour Conflits

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

  • La puissance allemande : aube ou crépuscule

    Conflits n°8

    Dossier : La puissance allemande, aube ou crépuscule • Et aussi…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°15, octobre-novembre-décembre 2017

    Conflits n°15

    Dossier : Qui est l’ennemi ? Et aussi : entretien avec Pierre Conesa…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°3

    Dossier : Insubmersible Japon • Choix géopolitiques • Forces armées…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°2 : Les nouveaux mercenaires

    Conflits n°2

    Le numéro 2 est en rupture de stock. N'est plus disponible qu'au format PDF.

    9,90 
    Épuisé

1 commentaire

  1. [Vidéo] Le martyre du Kosovo – Conférence Nikola Mirkovic | Arrêt sur Info
    [Vidéo] Le martyre du Kosovo – Conférence Nikola Mirkovic | Arrêt sur Info17 février 2017

    […] 6 novembre dernier. Car l’homme de convictions a aussi écrit un livre : Le martyre du Kossovo : http://www.revueconflits.com/serbe-engage-nikola-mirkovic-le-martyre-du-kosovo/ […]