TikTok, bataille d’influence autour d’une application

4 juillet 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Photo :
Abonnement Conflits

TikTok, bataille d’influence autour d’une application

par

Les applications électroniques ont beau prétendre nous transporter dans l’ère digitale, elles n’en conservent pas moins une respiration biologique : par leur biais, l’utilisateur expire des données et inspire des messages subliminaux.

 

Tiktok, application chinoise, s’est inspiré de ses concurrentes américaines qui ont prospéré sur la diffusion d’une sous-culture sapant les fondements civilisationnels des Nations afin de promouvoir un mercantilisme translucide.

Cette application est désormais la 3e en termes de popularité pour la diffusion de vidéos en ligne avec plus d’un milliard d’utilisateurs, dont 43% de jeunes Indiens. Les débats autour de Tiktok doivent être mis en perspective autour du conflit opposant la Chine et les États-Unis. L’enjeu en est la collecte des données et leur traitement par l’intelligence artificielle. Les États-Unis ont d’ores et déjà été défaits par la Chine, qui a transposé à l’Empire du milieu, les questionnaires utilisés par les sociétés d’assurances américaines afin de trier la data. Dans ce cadre, un rapprochement de la Chine avec l’Inde serait désastreux. Or ces pays coopèrent de façon croissante depuis 2008 malgré quelques incidents frontaliers et surtout une divergence de vues géopolitique en mer de Chine.

À lire aussi : La Chine dominera le monde. Entretien avec le Général Qiao Liang

Les États-Unis, qui font de leur mieux pour disjoindre ce potentiel réacteur numérique Indo-Chinois ne se sont donc pas contentés de condamner TikTok, ils ont incité l’Inde – pays avec lequel ils entretiennent une importante coopération digitale – à en faire de même. La condamnation, qui est tombée le 30 juin, était d’autant plus facile que les Nations sont en plein réveil. Les faussaires de la prospective qui prédisaient encore hier la dissolution des identités afin de promouvoir un capitalisme agressif devront revoir leur analyse : l’avenir est aux bio-régions enracinées dans une culture.

 

 

Mots-clefs : , , ,

À propos de l’auteur
Thomas Flichy

Thomas Flichy

Thomas Flichy de la Neuville, docteur en droit, agrégé d’histoire. Il est titulaire de la chaire de géopolitique de Rennes School of Business.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest