Frédéric Pons, Le Martyre des chrétiens d’Orient, portraits et témoignages

30 novembre 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Photo : Frédéric Pons, Le Martyre des chrétiens d’Orient, portraits et témoignages
Abonnement Conflits

Frédéric Pons, Le Martyre des chrétiens d’Orient, portraits et témoignages

par

[colored_box bgColor= »#f7c101″ textColor= »#222222″]Cette recension a été publiée dans le numéro 15 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici.[/colored_box]

Année après année, les persécutions contre les chrétiens d’Orient n’offrent aucun répit. Sur les décombres des guerres civiles d’Irak et de Syrie, Frédéric Pons fait l’inventaire. Son « livre noir » dresse la liste des destructions systématiques d’une civilisation et d’un patrimoine millénaires. Des cendres de la Mésopotamie et du Levant, les Églises d’Orient se relèvent pourtant. La longue litanie des martyrs forme une sorte « d’oecuménisme du sang ».

C’est aussi l’histoire d’un exil. Malgré les encouragements du clergé, beaucoup de jeunes Orientaux ne croient plus au retour. « On est jeune, on veut quitter ce pays. » Certains ont refait leur vie dans le quartier chrétien d’Erbil au Kurdistan et hésitent à reconstruire leurs maisons à Mossoul. D’autres craignent de revivre dans certaines banlieues de France ce qu’ils fuyaient en Syrie.

Il y a, comme dans toute tragédie, des héros, des caractères qui se révèlent. Un militaire, une professeure, un prêtre, une journaliste ; l’éradication de ce passé arabe et chrétien leur paraît impossible. La diplomatie française a laissé place à une cohorte d’associations. Même si nos diplomates se font plus que discrets, la présence de la France au Levant n’a pas disparu ni son rôle traditionnel de protecteurs des chrétiens de la région.

Les plus optimistes des chrétiens restés sur place cherchent à renouer avec les musulmans pour construire l’après-guerre. Le plus souvent pro-Assad, ils voient le nationalisme arabe comme la dernière digue qui peut contenir le torrent islamiste. Ils ont tiré les leçons de l’échec des printemps arabes. Combat d’arrière-garde ou prémices d’un renouveau ? Frédéric Pons ne tranche pas. Et c’est tout l’intérêt de ce tableau.

H.D.

[colored_box bgColor= »#DCEDC8″ textColor= »#222222″]Frédéric Pons, Le Martyre des chrétiens d’Orient, portraits et témoignages, Calmann-Lévy, 2017, 357 p., 19,90 €[/colored_box]

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

[product_category category= »numero-papier » orderby= »rand » per_page= »4″]

Mots-clefs : , , ,

À propos de l’auteur
Revue Conflits

Revue Conflits

Fondée en 2014, Conflits est devenue la principale revue francophone de géopolitique. Elle publie sur tous les supports (magazine, web, podcast, vidéos) et regroupe les auteurs de l'école de géopolitique réaliste et pragmatique.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest