Spiritueux : les nouveautés Vinexpo

20 février 2022

Temps de lecture : 4 minutes
Photo : Barriques de calvados Dupont (c) Maison Dupont
Abonnement Conflits

Spiritueux : les nouveautés Vinexpo

par

Il y avait deux mondes : les vins et les spiritueux. Deux méthodes de production, deux canaux de vente, deux modes de vie et de consommation. Un trésor patrimonial dans les deux cas, fragilisé pour certains produits. Vinexpo tente l’union en proposant dans son salon des stands spiritueux et un espace cocktails pour faire découvrir ces produits dont certains ont une longue ancienneté.

Be Spirits

Un espace entièrement dédié aux spiritueux, français et étrangers, de quoi remettre aux goûts du jour des noms anciens trop souvent oubliés. Si cela fait plusieurs années que l’on annonce le retour en force des vieux alcools et des eaux-de-vie, force est de constater que cela ne se traduit pas encore dans les ventes et les habitudes de consommation. Les Français restent accrochés aux whiskies, si bien que de plus en plus de régions se lancent dans leur production locale. Calvados et armagnac font toujours de la résistance, notamment en proposant de nouvelles méthodes de consommation, mais l’engouement ne démarre pas encore.

Le stand Armagnac a fait les choses en grand cette année pour faire redécouvrir ces produits au public professionnel. Un espace dédié et didactique sur les méthodes de production et les terroirs de l’eau-de-vie, des séances de dégustation mêlant armagnac et mets (roquefort, cochon noir de Bigorre, foie gras, chocolat), des masters class autour des cocktails pour apprendre à déguster l’armagnac en dehors de l’ancienne version d’après repas. Objectifs : montrer la diversité de cette boisson, dans ses goûts et dans ses âges, et la diversité de ses modes possibles de consommation. Si ce n’est pas encore gagné chez tous les consommateurs, gageons que la noblesse de cette eau-de-vie saura être redécouverte.

A lire aussi : Gin du Var : acculturation d’une boisson d’ailleurs

Calvados Dupont : la pomme et l’histoire

Une famille ancrée dans le pays d’Auge depuis plus de trois siècles, des productions qui n’ont cessé de s’améliorer et de se diversifier au fil des temps, la maison Dupont tourne autour de la pomme et propose plus que du calvados : de l’histoire, du goût et de la passion. Servi sur les grandes tables des restaurants français, Crillon, Petit Nice, Pierre Gagnaire notamment, le calvados Dupont s’offre jeune ou bien vieilli en fût. La maison propose également des cidres, dont un cidre triple dont la méthode d’élaboration s’inspire de celle des bières de garde. Comme de nombreux spiritueux français, la maison Dupont réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires à l’exportation. Le terroir des campagnes ne peut vivre sans lien avec l’international.

Le domaine du calvados Dupont (c) Maison Dupont

L’alambic à calvados (c) Maison Dupont

Sélection des produits (c) Maison Dupont

Distillerie Metté – Alsace

Plus de 120 références de fleurs et de fruits mis en bouteille, dont des surprenants ail, asperge, noisette ou poivron à côté des plus attendus poire williams, mirabelle, quetsche. Fondée dans les années 1960 par Jean-Paul Metté, la distillerie a ensuite été reprise par son filleul Philippe Traber et est désormais dirigée par le fils de celui-ci, Timothée. Ayant vécu plusieurs années à Hong Kong, porte du vin vers l’Asie, il a développé les exportations de Metté en Chine et au Japon. Sélection des fruits, distillation, vieillissement, c’est tout un trajet à suivre pour assurer qualité et surtout constance au fil des années.

Une large gamme d’eau-de-vie (c) Metté

Liqueur Jacoulot : l’âme de la Bourgogne

Il n’y a pas que des vins en Bourgogne, il y a aussi un art de la distillation et du travail des liqueurs. Fondée en 1891 par Vincent Jacoulot, la maison est désormais tenue par Philippe Vançon. Plus d’un siècle d’expertise et de savoir-faire pour mêler les plantes, les fruits, le sucre et la distillation. Sachant s’adapter aux évolutions des goûts, la maison a créé des liqueurs dans les années 1950 et, plus récemment, un whisky élaboré en Écosse et vieilli dans un fût Jacoulot de marc de Bourgogne. Une association d’histoire et de terroirs qui permet à cette maison familiale de poursuivre son aventure.

Quelques liqueurs Jacoulot (c) capture d’écran

Le bar à cocktail

Désireux de faire connaitre les cocktails et les nouvelles recettes des mixologues, Vinexpo a installé un long bar à cocktail de 50 mètres de long, conviant les meilleurs barmans de Paris à s’y exercer. Rencontre entre les maisons de marque, certaines installées d’autres en plein essor et le travail et le talent des tendances du bar. Le bar est un lieu à part dans la ville, qu’il soit bar d’hôtel ou de restaurant, en sous-sol ou en terrasse. Lieu de fête, de détente ou de conversations feutrées, c’est l’un de ces points essentiels des villes mondes et des soirées.

Le bar à cocktail de Vinexpo (c) JBN

A lire aussi : Domaine Castellu di Baricci – vins corses

Mots-clefs : ,

À propos de l’auteur
Jean-Baptiste Noé

Jean-Baptiste Noé

Docteur en histoire économique (Sorbonne-Université), professeur de géopolitique et d'économie politique à l'Université catholique de l'Ouest (Angers) et à l'Institut Albert le Grand (Lyon). Rédacteur en chef de Conflits.
La Lettre Conflits
3 fois par semaine

La newsletter de Conflits

Voir aussi

Pin It on Pinterest