Votre espace client I Conflits sur les réseaux sociaux
Chronologie : mars 2014 - mai 2014

Chronologie : mars 2014 – mai 2014

Revue Conflits

Les derniers articles par Revue Conflits (tout voir)

Chaque numéro de Conflits comporte la chronologie du trimestre passé. Dès la fin du numéro, nous publions ces chronologies dans leur version « longue » (par manque de place, nous ne retenons que les dates les plus significatives dans le numéro « papier »). Avec le temps, vous disposerez ainsi d’un outil exceptionnel pour retrouver un événement que vous auriez oublié et pour l’interpréter ; vous pouvez pour cela utiliser la fonction « rechercher ».

La chronologie est rédigée par Hadrien Desuin, Pascal Gauchon et Jean-Baptiste Noé. Elle a été publiée dans le numéro 2 de Conflits. Si vous souhaitez acheter ce numéro au format numérique, rendez-vous sur la e-boutique de Conflits en cliquant ici. Télécharger cette chronologie au format PDF

2 mars. Ukraine

En représailles aux événements de Crimée, les membres du G7 suspendent leur participation au G8 de Sotchi, en Russie.

2 mars. Chine

Un attentat sanglant à la gare centrale de Kunming fait au moins 34 morts dans le Sud-Ouest du pays. Pékin accuse des groupes séparatistes de la minorité ouïgour de la province du Xinjiang. Le 22 mai un nouvel attentat fera 31 morts à Ouroumtsi.

4 mars. Irak

Deux kamikazes prennent d’assaut la mairie de Samarra. Le 16 décembre, une même attaque avait eu lieu à la mairie de Tikrit. Le conflit syrien déborde largement en Irak et crée une zone d’insécurité djihadiste à cheval sur la Mésopotamie.

4 mars. Mali

Oumar Ould Hamaha, dit « barbe rouge » est tué par des frappes françaises dans le nord du Mali. Sa tête était mise à prix pour 3 millions de dollars par les Américains car il était un des leaders de la coalition islamiste qui a occupé le nord du Mali en 2012. L’achat de drones Reaper et la réorganisation des forces françaises au Sahel porte ses fruits.

5 mars. Golfe

Trois pays du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Émirats arabes unis et Barhein) mettent en cause le Qatar pour son soutien aux islamistes et l’accusent d’ingérence dans leurs affaires intérieures. Le 7 l’Arabie saoudite inscrit les Frères musulmans sur sa liste des “organisations terroristes”. De même que le Front al Nosra et l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). La tension diplomatique s’accélère entre Doha et Ryad sur fond de rivalité en Égypte et en Syrie.

5 mars. Pékin

On apprend que la Chine va augmenter ses dépenses militaires de 12,2 % en 2014, ce qui les portera à 90 milliards €.

5 mars. Israël

La marine israélienne arraisonne dans les eaux internationales entre le Soudan et l’Erythrée une cargaison d’armes iraniennes à destination de la bande de Gaza: 40 roquettes (de type M-302) d’une portée de 160 kilomètres, 181 obus de mortier de 122mm, et environ 400.000 balles de calibre 7.62.

6 mars. Crimée

Le Parlement de Crimée décide d’avancer le référendum sur son rattachement à la Russie. Parallèlement l’Union européenne adopte des sanctions politiques contre Moscou.

10 mars. Monde

Selon la BRI, la dette mondiale atteint 100 000 milliards de dollars, soit 130 % du PIB mondial – et encore ce chiffre n’inclut-il pas l’endettement des ménages. La dette des Etats représente près de la moitié de ce chiffre, à 43 000 milliards, en hausse de 80 % par rapport à 2007. L’économie mondiale reste extrêmement fragile.

11 mars. Libye

Le parlement libyen limoge le premier ministre Ali Zeidan qui doit s’enfuir. Son successeur Al-Theni démissionnera le 13 avril après une attaque armée contre sa famille et lui-même. Le 29 avril, des hommes armés empêchent l’élection d’un nouveau premier ministre. Pendant ce temps les rebelles de l’Est bloquent les sites pétroliers et tentent d’exporter directement l’or noir. Le pays sombre dans l’anarchie la plus totale.

12 mars. Turquie

Violentes manifestations en Turquie après la mort d’un adolescent en marge des manifestations de décembre. Erdogan ordonne de couper le signal de Twitter puis Youtube afin d’étouffer le scandale des écoutes ce qui provoque une réaction assez molle de Washington. Le 31, le parti AKP remporte cependant une nette victoire aux municipales (voir page ci-contre).

14 mars. États-Unis

L’administration Obama annonce qu’elle accepte une nouvelle gouvernance de l’Internet. L’Icann, qui distribue les noms de domaine et est actuellement placée sous l’autorité du département du Commerce américain, pourrait dépendre d’un contrôle international. Il s’agirait d’un effet collatéral de l’affaire Snowden qui a fait douter de l’indépendance des autorités américaines.

16 mars. Russie

96,7 % des votants décident le rattachement de la Crimée à la Russie. Le taux de participation était très élevé (83 %). « Nous rentrons à la maison » commente le président de la république autonome. Le président Poutine entérine le rattachement le 18 mars.

16 mars. Serbie

Lors des élections législatives les pro-européens du SNS remportent une nette victoire.

16 mars. Syrie

Le régime reprend le contrôle de la ville de Yabroud. Des centaines de combattants islamistes d’Al Nosra fuient vers le Liban, ce qui ne manque pas d’inquiéter dans ce pays.

24 mars. Venezuela

Le gouvernement réduit le signal d’Internet devant la situation insurrectionnelle du pays. Trois généraux sont arrêtés, soupçonnés de préparer un coup d’État contre Nicolas Maduro.

25 mars. France

Xi Jinping entame une visite officielle pour le 50ème anniversaire de la reconnaissance de la Chine par le général de Gaulle. Des commandes importantes sont conclues, en particulier celle de 1 000 hélicoptères Airbus. Le tapis rouge est déployé pour le président chinois. Étrangement, personne ne parle de droits de l’homme.

25 mars. Paris

Dans la course aux acronymes, la COFACE marque un point en identifiant cinq émergents d’avenir : Pérou, Philippines, Indonésie, Colombie et Sri Lanka soit les « PPICS ». Pour d’autres observateurs, l’Indonésie fait partie des « cinq fragiles ». Ou quand la recherche du « sensationnel » conduit au n’importe quoi.

25 mars. Égypte

Lors d’un procès de masse 529 Frères Musulmans sont condamnés à mort pour le meurtre …d’un policier. Mieux que le crime de l’Orient Espress d’Agatha Christie ! Parallèlement le maréchal Al-Sissi annonce sa démission du ministère de la Défense et sa candidature à l’élection présidentielle. Il sera élu fin mai.

26 mars. Arabie saoudite

Le roi Abdallah, âgé de 89 ans, désigne son demi-frère Moqren Ben Abdel Aziz comme héritier, lui-même âgé de 69 ans.

26 mars. Ukraine

Barack Obama proclame à Bruxelles que dans ce pays « la compétition des idées continue », relançant l’idée du retour de la guerre froide.

27 mars. Philippines

Signature à Manille d’un accord qui crée la région autonome du Bangsamoro au sud-ouest de Mindanao. Il reconnaît une large autonomie à la minorité musulmane du Sud de l’archipel. Si le processus de ratification va à son terme, il devrait mettre fin à un conflit qui a fait près de 150 000 morts depuis le début des années 1970.

31 mars. Royaume-Uni

Un accord est signé entre la banque d’Angleterre et la banque centrale chinoise donnant naissance à une chambre de compensation et de règlement pour le yuan dans la City. Pékin souhaite une internationalisation prudente et progressive du yuan, Londres veut devenir le principal centre financier mondial pour cette monnaie.

31 mars. Philippines

Manille décide de porter devant le Tribunal de La Haye son contentieux avec la Chine à propos des frontières maritimes des deux pays. C’est la première fois que le dossier sensible des îles Spratleys, qui concerne tous les pays de la région, est porté devant ce tribunal arbitral que Pékin ne reconnaît pas.

1 avril. Japon

Tokyo lève l’interdiction d’exporter des armes qu’il s’était imposée depuis 1967.

1 avril. OTAN

L’alliance militaire occidentale suspend un nombre important de ses coopérations avec la Russie. La coopération en Afghanistan n’est pas concernée.

3 avril. Centrafrique

Le Tchad retire ses troupes de la Force africaine (Misca). Le 30 un détachement européen de 800 hommes relève Sangaris autour de l’aéroport de Bangui ; l’armée française peut se redéployer au nord.

5 avril. Rwanda

La France annule la participation du garde de Sceaux aux commémorations du génocide rwandais suite aux nouvelles accusations de Paul Kagamé dans un entretien à Jeune Afrique.

7 avril. Hongrie

Le Fidesz de Viktor Orban, considéré par les uns comme le « de Gaulle hongrois » et par d’autres comme un dangereux « populiste », emporte une nette victoire lors des élections législatives avec 44,5 % des voix. Le Jobbik d’extrême-droite progresse avec 20,5 % des voix, la gauche est écrasée avec 21 % au total. « La place de la Hongrie est au sein de l’Union européenne, mais seulement si elle a un gouvernement fort » commente V. Orban.

6 avril. Ukraine

Le siège de l’administration régionale de Donetsk est pris d’assaut par les pro-Russie. Les régions de l’Est basculent dans l’insurrection. Plusieurs villes dans les provinces de Donetsk et Lougansk, en particulier Slaviansk sont occupées par les insurgés pro-Russrie que Kiev qualifie de « terroristes ».

7 avril. Japon-Australie

Les deux pays signent un accord commercial limité, Tokyo restreignant l’ouverture de ses marchés agricoles.

9 avril. Chine

Accueillant son homologue américain Chuck Hagel, le ministre de la Défense chinois, Chang Wanquan, avertit : « La Chine ne pourra jamais être contenue. »

10 avril. Syrie

Des combats entre EIIL et le Front Al-Nosra font une cinquantaine de morts. En dépit de l’appel d’Ayman Al-Zawiri, la région de Der Ez-Zor est l’objet d’une guerre entre les milices djihadistes.

12 avril. Cuba

Laurent Fabius est le premier Premier ministre français à se rendre sur l’île en 30 ans. L’objectif est de profiter de son ouverture économique, pas de faire une leçon de droits de l’Homme.

14 avril. États-Unis

Le prix Pulitzer est attribué aux quotidiens The Guardian et The Washington Post pour avoir publié les révélations d’Edward Snowden.

14 avril. Nigeria

Le groupe Boko Haram enlève 200 filles dans une école. Le 5 mai, son leader Abubakar Shekau annonce vouloir les vendre comme esclave. Le 12 mai il diffuse une vidéo où il montre une centaine de ces lycéennes en train de prier ; il prétend que ces chrétiennes se sont converties volontairement à l’islam. En mai les attentats sanglants contre des églises se multiplieront.

15 avril. Grèce

La Grèce lève 1,625 milliard d’euros en bons du Trésor à trois mois, à un taux de 2,75 % en recul notable par rapport à mars (3,1 %), moins d’une semaine après un retour réussi sur les marchés d’emprunt à moyen terme. Les problèmes de fond du pays sont cependant loin d’être résolus alors que le chômage a atteint en février son niveau le plus élevé (28 %).

17 avril. Algérie

L’Algérie réélit Bouteflika comme président avec 81,53 % des voix, mais à peine plus de 50 % de votants (25 % en Kabylie). La communauté internationale qui tient au calme dans ce pays est rassurée.

18 avril. Ukraine

À Genève un texte de compromis est adopté par les États-Unis, l’Union européenne, la Russie et l’Ukraine. Il ne ramène pourtant pas le calme et le 28 avril B. Obama annonce de nouvelles sanctions contre la Russie, en épargnant les principales banques et Gazprom, mais en interdisant les exportations de haute technologie à usage militaire. Le 2 mai les troupes ukrainiennes interviennent à Slaviansk. Moscou considère l’accord caduc.

19 avril. Russie et Ukraine

À la veille de la célébration de Pâques, le patriarche de l’Église orthodoxe russe, Kirill, appelle samedi à prier pour que personne ne puisse « détruire la Sainte Russie » en lui enlevant l’Ukraine. Le patriarche orthodoxe de Kiev, Filaret, a au même moment dénoncé l’ « ennemi » russe.

23 avril. Turquie

Pour la première fois un dirigeant turc, le premier ministre Erdogan, a adressé ses condoléances aux familles des Arméniens massacrés en 1915. Il n’est pas question cependant de parler de « génocide ».

27 avril. États-Unis

La Cour suprême valide une loi du Michigan interdisant la discrimination positive dans l’enseignement supérieure. Cette décision s’ajoute à plusieurs autres qui, depuis une quinzaine, d’années limitent le champ d’application de cette affirmative action.

28 avril. Royaume-Uni

Londres reconnaît officiellement l’identité de la Cornouaille. Une majorité des Britanniques pensent que le Royaume-Uni n’existera plus dans 20 ans.

28 avril. Philippines

Manille et Washington annoncent la signature d’un nouvel accord de défense renforçant celui de 1951. Les États-Unis complètent leur containment de la Chine.

29 avril. Paris

Le conseil d’administration d’Alstom vote en faveur du rachat de l’entreprise par General Electric. Le gouvernement français préférerait Siemens.

30 avril. Ukraine

Le FMI donne son feu vert à un plan d’aide à Kiev de 17 milliards de dollars. Un premier prêt de 3,2 milliards est immédiatement débloqué. Avec les aides de l’Union européenne et de la Banque mondiale, l’aide totale devrait atteindre un chiffre très supérieur, de l’ordre de 30 milliards de dollars.

2 mai. Ukraine

L’affrontement atteint un degré inconnu jusqu’alors à Odessa. À la suite de bagarres dans la ville, les pro-Kiev attaquent à coup de cocktail molotov les pro-russes installés dans la maison des syndicats. Plus de 40 de ces derniers meurent dans l’incendie qui s’ensuit.

4 mai. Israël

Benyamin Netanyahu défend son projet de loi qui ferait d’Israël un « État juif ». « L’État d’Israël […] n’est l’État que d’un et un seul peuple, le peuple juif ».

7 mai. Afrique du Sud

Malgré un recul sensible, l’ANC emporte les élections législatives. Jacob Zuma est reconduit comme président.

8 mai. Thaïlande

Le Premier ministre Yinglucj Shinawatra, fille de Thaksin, est destituée par la Cour constitutionnelle. Ses partisans, les « rouges »n n’admettent pas cette décision. Le bllocage politique conduit l’armée à prendre le pouvoir le 22 mai. C’est le douzième coup d’Etat depuis l’établissement d’une monarchie constitutionnelle en 1932, et la preuve de la fragilité des pays émergents, même les plus prometteurs.

8 mai. Ukraine

La secrétaire d’État américaine pour les affaires européennes, Victoria Nuland, fait part de « l’inquiétude des Etats-Unis » à propos de la vente des deux navires de type Mistral par la France à la Russie. A côté de la volonté de sanctionner la Russie, les Etats-Unis entendent conserver leur domination sur le marché mondial de l’armement où ils assurent un tiers des ventes.

8 mai. Syrie

Un accord inédit est signé à Homs, fief de la révolte syrienne. A la suite d’une médiation conjointe de l’ONU et de l’Iran, les rebelles (non djihadistes) qui tenaient encore le centre de Homs ont été autorisés à sortir de la ville avec leurs armes. Près de 2000 personnes ont pu rejoindre les zones tenues par l’opposition, tandis que des contreparties étaient accordées : libération d’officiers par les rebelles, accès de l’aide humanitaire à des villages pro-régime. Cet accord met au jour la logique politique du régime qui vise à convaincre par la pression militaire les rebelles non djihadistes de cesser le combat.

8 mai. Russie

V. Poutine se rend en Crimée pour fêter l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

11 mai. Myanmar

Le cinquième sommet de l’ASEAN se termine par une déclaration qui appelle à « résoudre les conflits de façon pacifique » en mer de Chine. Prudemment, ils ne mettent pas en cause nommément Pékin, mais c’est elle qui est visée.

11 mai. Ukraine

Les pro-russes organisent un référundum d’autodétermination dans les oblast de Donetsk et Slaviansk-Loukansk. Les républiques autonomes après ce plébiscite demandent leur rattachement à la Russie. L’armée ukrainienne s’est montrée incapable de reprendre le terrain perdu.

12 mai. FMI

Christine Lagarde annonce que la crise ukrainienne aura des conséquences économiques La Russie verrait son PIB stagner en 2014, celui de l’Ukraine s’effondrerait et le reste du monde pourrait être affecté par contagion.

14 mai. France

En marge des projets de vente d’Alstom, Manuel Valls et Arnaud Montebourg signent un décret qui renforce le patriotisme économique établi par Dominique de Villepin : le nombre de secteurs où un investisseur étranger doit obtenir l’autorisation de l’État pour acquérir une entreprise française est étendu, en particulier à l’énergie. Michel Barnier, commissaire européen au marché intérieur désapprouve ces mesures jugées protectionnistes.

15 mai. Vietnam

Violentes émeutes anti-chinoises qui font plusieurs morts dans le centre du pays. Les manifestants protestent contre l’exploitation des eaux territoriales qu’ils considèrent comme vietnamiennes par la Chine.

16 mai. Inde

Les élections législatives, qui se sont déroulées du 7 avril au 12 mai selon les États, voient une nette victoire du BJP et de ses alliés avec 38,9 % des voix et 336 sièges (dont 282 pour le seul BJP) sur 543 sièges. Il emporte en particulier la grande majorité des sièges dans tout le Nord et la plus grande partie de l’Ouest du pays – seuls les partis régionalistes à l’Est et à l’extrême-Sud se maintiennent. Le Parti du Congrès et ses alliés subissent un lourd échec (23,5 %, 59 élus) ainsi que le Front de gauche, communiste, qui s’effondre (4 %). Le parti de l’homme ordinaire (anti-corruption) ne réussit pas la percée attendue. C’est la première fois depuis 1984 qu’un parti obtient seul la majorité. Le 26 mai Narendra Modi, leader du BJP, prête serment comme premier ministre dans une cérémonie grandiose.

16 mai. France

Alors que les armées européennes sont exsangues, Manuel Valls annonce de nouveaux « ajustements » à la baisse dans le budget de la Défense. Finalement ces baisses seront moins importantes que prévu.

16 mai. Portugal

Après l’Irlande, c’est le Portugal qui sort du plan d’aide européen. Les taux d’intérêt continuent de baisser dans les pays à risque de la zone euro.

19 mai. États-Unis

Accusée d’avoir aidé ses clients américains à pratiquer l’évasion fiscale, la banque Crédit Suisse accepte de plaider coupable et doit verser 2,6 milliards de dollars. La BNP est la prochaine banque dans le collimateur pour cause d’opérations en dollars avec des pays boycottés par les États-Unis et certains annoncent une amende record de 10 milliards de dollars !

21 mai. Chine/Russie

Les deux pays annoncent qu’ils se sont mis d’accord, après des années de négociations difficiles, sur un méga contrat de livraison de gaz du second au premier. Les livraisons attendront à terme 38 milliards de m3 par an. Pékin réclamait un rabais pour le prix de ces livraisons et il semble qu’elle l’ait obtenu – les deux capitales n’ont pas communiqué cette information. Pour Moscou, il s’agit de diversifier ses clients afin d’être moins sensible à d’éventuelles sanctions européennes.

25 mai. Europe

Les élections européennes voient une forte poussée des eurosceptiques.

25 mai. Ukraine

Les élections présidentielles sont gagnées par Porochenko (voir l’éditorial).

27 mai. Chine/Vietnam

Nouvelle aggravation de la tension entre les deux pays : un navire de pêche vietnamien est coulé dans les eaux contestées. En même temps les incidents aériens entre Tokyo et Pékin se multiplient.

Photo : place Maidan, Kiev, avril 2014. Crédit : cmdrcord via Flickr (cc)

Boutique. Voir l’intégralité des numéros : cliquez ici

  • Conflits n°9, avril-mai 2016

    Conflits n°9

    Dossier : La guerre civile • Et aussi : Entretien avec Gilles Kepel…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°1 : Eurasie, le grand dessein de Poutine

    Conflits n°1

    Dossier : Eurasie, le grand dessein de Poutine • Et aussi…

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits HS n°4

    Conflits HS n°4

    Dossier du hors-série n°4 : Les visages de la puissance américaine.

    9,90 
    Ajouter au panier
  • Conflits n°10 Les enjeux du sport

    Conflits n°10

    Dossier : les enjeux du sport • Et aussi : Entretien avec Pascal Boniface…

    9,90 
    Ajouter au panier